Vous êtes ici : Département PhysiqueFRLes formationsLicenceL3 parcours MSC

3e année (L3) - Parcours Mécanique, Simulation et Conception (MSC)

 
 

Descriptif

Schéma de présentation de la L3 parcours MSC
À l’UVSQ, il est possible de suivre une formation en mécanique dans le cursus de licence du département des Sciences Physiques. Durant les 3 premiers semestres (L1 et première partie de L2), des enseignements généraux sont dispensés afin que l’étudiant acquière les prérequis mathématiques, physiques et informatiques indispensables à la poursuite d’études dans le parcours mécanique. C’est en milieu de deuxième année (L2) que l’étudiant est amené à choisir un parcours au sein de la mention physique et il lui est alors possible d’intégrer la filière mécanique en suivant les modules spécialisés de cette discipline.

Stage


Si vous avez besoin d'information pour les stages:
Réaliser sa convention de stage
   

L'équipe pédagogique

En rejoignant l’équipe pédagogique de mécanique, l’étudiant peut profiter d’enseignements de qualité dispensés par des enseignants-chercheurs expérimentés et impliqués dans des activités de recherche en lien avec le monde industriel au sein de leurs laboratoires respectifs (LISV, LMV).
Les tailles des promotions (20 à 30 étudiants) permettent à l’étudiant de bénéficier d’une grande proximité avec les enseignants qui disposent de bureaux sur place, près des salles de cours et de travaux pratiques.

La troisième année de licence du parcours de mécanique


Au cours de la troisième année (L3), l’étudiant est formé spécifiquement aux outils de traitement et d’analyse des problématiques importantes en mécanique. Il reçoit l’ensemble des connaissances qui lui permettront de :
formuler les lois de comportement pour les matériaux déformables (p. ex., métaux, bois, composites),
dimensionner des structures (p. ex., ponts, ossatures des bâtiments),
modéliser des systèmes articulés (p. ex., robots, dispositifs de véhicules),
prendre en compte les sollicitations extérieures (p. ex., charges statiques ou dynamiques, conditions thermiques, écoulement des fluides).

Lors du dernier semestre de L3, un travail en petits groupes est réalisé sur des créneaux réservés dans le cadre d’un projet appliqué, conduisant à une réalisation concrète dans un des domaines de la mécanique. Ainsi, à la fin du cursus de licence en mécanique, l’étudiant est capable de :
poser et modéliser un problème de mécanique,
identifier les données et les inconnues du problème,
résoudre le problème à l’aide d’une méthode appropriée (analytique ou numérique).

Débouchés

Le parcours mécanique de licence prépare aux masters à dominante mécanique. L’université Paris-Saclay, dont l’UVSQ est membre, propose notamment plusieurs spécialités de master de la mention mécanique (5 M1 et 8 M2). Les spécialisations touchent à plusieurs domaines comme l’acoustique, les matériaux, les structures, la mécanique des fluides ou la biomécanique (masters Paris-Saclay en mécanique). En particulier, il est possible de suivre sur le campus de Versailles le master 1 MMM (Méthodes Mathématiques pour la Mécanique) qui ouvre, grâce au socle de connaissances fournies, sur toutes les spécialités de master 2 et qui est assuré par la même équipe pédagogique que celle qui intervient dans le parcours mécanique de la licence.
Les étudiants de licence du parcours MSC peuvent aussi prétendre, en fonction de leurs résultats, intégrer des écoles d’ingénieurs renommées (ENSAM, Centrale, Ponts et Chaussées, INSA, UTC, UTT, …).

Equipements des salles TP


   

Structure du parcours et contenu des enseignements

Les unités d’enseignement du parcours MSC donnent à l’étudiant les savoirs théoriques et pratiques indispensables dans toutes les applications industrielles de la mécanique. La formation couvre les domaines suivants : mécanique des solides rigides et déformables, mécanique des fluides, calcul des structures, conception des systèmes et méthodes numériques en mécanique. Les contenus de l’ensemble des unités d’enseignement de mécanique sont détaillés dans le syllabus téléchargeable sur cette page. Les modalités de contrôle des connaissances y sont également indiquées ; l’évaluation de l’étudiant tout au long du parcours repose à la fois sur le contrôle continu (épreuves écrites et/ou comptes rendus de TP) et les examens finaux de fin de semestre.